Biographie

 

5

Sébastien Damiani


 Vivant la tête dans les étoiles, dans une musique riche de son passé et de son devenir, Sébastien est assez différent des autres.
Un éclectique aux sensibilités diverses, un perfectionniste investi, un travailleur acharné, un compositeur marginal qui marque de son empreinte toute musique composée..
Unique en son genre.
Il semble tout droit sorti d’un film de Scott Hicks (Shine) pour sa quête du beau et la recherche de l’émotion, qui sera déclinée dans une sensibilité à fleur de peau, des harmonies redoutablement efficaces, ou à travers cette générosité de coeur, une entièreté que l’on retrouve en amour, comme en musique.
Il retranscrit avec simplicité toutes ces émotions, si souvent déchirantes chez lui.
Dans ses envolées vers la lumière, il parlera d’amour sans prononcer un mot.
La composition est son unique exutoire, le seul moyen de faire ressortir et de partager tout le beau et le sombre, qui brille en   lui…
Jean-Marc Folschveiller aka Semeur d’Amour


Sébastien Damiani est né le 22 juillet 1972, à Nimes (France)
Il débute le piano à l’âge de dix ans, et se produit sur la scène de l’Olympia à Paris deux années plus tard.
Il sera remarqué puis signé par Polydor en France et CBS/Sony en Asie. Six albums de World music seront enregistrés durant son adolescence (dont un préfacé par Charles Aznavour).
En 1986, il entre au Conservatoire de Musique de Nimes, dans la classe de Jean Vallet.
Deux ans plus tard, il obtient sa médaille d’or de piano, à l’unanimité et avec les félicitations du jury.Il se perfectionne ensuite auprès de grands pianistes classiques (dont le pianiste François-René Duchâble ).
Il se produit dès lors aux U.S.A,  au Japon, en Chine, en France, en tant que pianiste classique et en interprétant également ses propres compositions.
Il est accueilli comme un musicien éclectique, passionné par différentes formes de musiques, et collabore avec des artistes de divers horizons.
Il accompagnera également en concert durant ces années divers chanteurs lyriques, dont le ténor italien Mario Malagnini et jouera avec différents orchestres symphoniques ou philharmoniques.
Passionné de cinéma, de compositeurs de B.O de films dont il s’inspire (A.Silvestri, W Kilar, J.Barry, E.Morricone, H.Zimmer, J.N Howard, J.Williams etc..), Il fait la rencontre en 2007 de Giuliano Tomassacci (Rédacteur de Colonne Sonore en Italie) et d’une personne qui va influencer la suite de sa carrière, le célèbre compositeur Américain de musique de film Alan Silvestri. Celui-ci l’encourage depuis et le soutient dans ses projets artistiques, lui reconnaissant beaucoup de talent.
En 2010, il compose la musique du court-métrage « La Rete », d’Alessio Liguori, réalisateur italien. Ce projet et bien d’autres à cette époque seront réalisés avec l’aide de son ami ingénieur du son, Reynald Evrard.
Il fait également la rencontre de Guo Gan, artiste Chinois, Grand Maître du Erhu, et travaillent ensemble sur différents projets musicaux.
La même année, Sébastien rencontre Akhenaton, membre du groupe de Hip-Hop  IAM, qu’il apprécie énormément.

En 2011, la collaboration Akhenaton-Damiani voit le jour avec les Albums « Arts Martiens » et « …IAM »   (IAM-Universal Music) où il participera à la composition et aux arrangements de ces deux albums.

Il co-réalise avec Akhenaton, durant le printemps 2014, l’album solo de ce dernier, « Je suis en vie ». Album qui remporte le prix de « Meilleur album de musique urbaine » de l’année, aux Victoires de la musique 2015.

La rencontre avec Faf Larage sur l’album « Arts Martiens » permettra à ce duo de mettre en œuvre plusieurs projets artistiques à venir. Le Projet Larage&Damiani voit le jour en Juin 2015, avec la sortie du premier EP, « Extended Play », Hip-Hop Symphonique, avec la participation de l’Orchestre d’Avignon Provence et du chef Samuel Jean, où l’on retrouve en featuring des artistes comme Prodigy Of Mobb Deep, Akhenaton, Oxmo Puccino, entre autres. « Extended Play » propose un univers musical qui lui est propre, un nouveau style dans le Hip-Hop.

Le Manager mondialement connu Jerry Heller ainsi que le journaliste Olivier Cachin participent aussi à cet EP, en tant qu’invités.

Sébastien Damiani se consacre aujourd’hui intégralement à la composition sous différentes formes (compositions néo-classique, B.O de film, Hip-Hop, World Music).

Ses couleurs artistiques et influences musicales (De Maurice Ravel à François De Roubaix, de John Barry à Michel Colombier) donnent à ses oeuvres une véritable identité.

 

 

 

 


 

 Discographie:7

  • Maman, je t’aime, Polydor – 1984.
  • Piano +, Polydor, 1985.Puis CBS/Sony, Japon, 1986.
  • Sebastien, Edisom, 1988.
  • Lettres du Bout du Monde, BMG, 1989.
  • Live at the Lincoln Theater (Debussy,Fauré,Ravel,Rachmaninoff), Miami, 1992.
  • 12 préludes pour piano, Éditions Combre, Paris, 1997.
  • Improvisations pour Angelo, 1998.
  • 6 Novelettes pour Piano 2002
  • Armonia, 2006
  • All for you, music for the short program of Brian Joubert, 2007-2008.
  • Lames des vainqueurs, original soundtrack of the  Opening tournée France 2007.
  • Romantica Rhapsody, music for the long program of Candice Didier, 2010.
  • Memories of Sobral, music for the long program of Florent Amodio, 2012.
  • Jumpin’Jack, musical extract for the long program of Florent Amodio, season 2012-2013.
  • Arts Martiens, Album IAM, DefJam, 2013.
  • Under The Moon, musical extract for the long program of Florent Amodio, season 2013-2014.
  • …IAM, Album IAM, DefJam, 2013.
  • Je suis en vie, Album solo d’Akhenaton, DefJam, 2014.
  • Extended Play, EP Larage & Damiani, 2015.